fbpx

Kevin Hart: «les cérémonies de récompenses ne sont plus propices à la comédie»

Le célèbre humoriste américain, Kevin Hart, a récemment tranché à propos de l’animation des cérémonies de récompenses. Suite à la polémique déclenchée par les blagues controversées de Jo Koy lors des Golden Globes 2024 Kevin Hart affirme qu’il ne présentera jamais les Oscars ni aucune autre cérémonie de récompenses.

L’environnement des cérémonies : un frein pour la comédie ?

Rappelons que Kevin Hart avait été initialement annoncé comme présentateur des Oscars en 2019. Toutefois, suite à la réapparition de tweets homophobes et commentaires controversés issus de ses précédents spectacles, il a été licencié de cette prestigieuse fonction. Depuis cet événement, l’humoriste s’est montré méfiant vis-à-vis des cérémonies de récompenses, notamment en ce qui concerne leur rapport avec la comédie.

Dans un entretien accordé à SkyNews, Kevin Hart a exposé son point de vue sur la manière dont ces cérémonies traitent les comédiens et humoristes invités.

« Quel que soit le niveau d’espoir que vous aviez, je veux le détruire tout de suite … Ces shows ne sont pas de bons shows pour les comiques. Ce n’est pas une chance pour les Oscars, ni pour les Globes, ni pour quoi que ce soit d’autre. Ce ne sont tout simplement plus des environnements propices à la comédie » lit-on

Il décrit une ambiance froide et peu propice à la comédie, affirmant par exemple que le public est souvent partie prenante de cette atmosphère tendue. Le passage de Jo Koy aux Golden Globes 2024 ne fait que renforcer cette perception.

La critique en toile de fond!

Les cérémonies de récompenses telles que les Oscars ou les Golden Globes sont depuis quelques années sous le feu des projecteurs, avec un regard particulièrement acéré porté sur les échanges entre les personnalités présentes. L’essor des réseaux sociaux a amplifié ce phénomène, permettant notamment à certains spectateurs de juger directement les comportements et les propos tenus lors de ces événements.

Cette situation met donc les animateurs dans une position délicate, où l’équilibre entre humour et respect des sensibilités peut sembler difficile à trouver. Les artistes conviés pour animer ces soirées doivent alors redoubler d’efforts afin de satisfaire un public de plus en plus exigeant tout en évitant de tomber dans le consensus mou.

Le cas Kevin Hart et les récents événements associés à la polémique autour des Golden Globes soulèvent des questions quant au rôle de la comédie lors de ces cérémonies de récompenses. En effet, le caractère comique de certaines blagues ou commentaires peut parfois sembler inapproprié, voire offensant pour certains spectateurs.

Kevin Hart tire un trait définitif

Avec ses dernières déclarations, Kevin Hart semble donc tirer définitivement un trait sur une éventuelle participation en tant qu’animateur à une cérémonie de récompenses. Ce choix clair et explicite interroge néanmoins sur la place de la comédie dans ces événements et met en lumière la sensibilité croissante du public vis-à-vis des sujets abordés, incitant les animateurs et les organisateurs à redoubler de vigilance pour éviter toute controverse inutile.