fbpx

Les plantes d’intérieur en hiver : comment les préserver du chauffage ?

On adore placer des plantes d’intérieur de nos foyers, elles y apportent une touche de verdure. Mais on ne se rend pas compte qu’elles encourent un risque à l’intérieur qu’est le chauffage. Comme vous le savez, le chauffage rend l’air plus sec. Ainsi, entre la chaleur qui émane des radiateurs ou du chauffage au sol et la sécheresse de l’air ambiant, les plantes d’intérieur peuvent rapidement être abîmées, voire mourir dans le cas des plantes les plus fragiles. Pour sauver votre jungle intérieure sans sacrifier le confort, il est nécessaire de prendre rapidement des mesures et trouver des compromis pour équilibrer la chaleur avec vos plantes d’intérieur. Dans les lignes qui suivent, on vous montre ce qu’il faut faire.

Choisissez des plantes résistantes à la chaleur

Luminosité, type de substrat, besoins en eau… Toutes les plantes ont leurs propres besoins spécifiques qui peuvent varier considérablement d’une plante à l’autre. De même, certaines plantes préfèrent des températures plus fraîches (souvent originaires de zones tropicales ou désertiques) tandis que d’autres préfèrent un intérieur plus chaud. Pour décorer votre intérieur en hiver dans des pièces chauffées (surtout si vous souhaitez les faire pousser au-dessus d’un radiateur ou à proximité) optez pour des plantes qui supportent mieux ces conditions.

Éloignez vos plantes d’intérieur du chauffage

Si les températures ou les niveaux d’humidité dans l’air ambiant ne sont pas adaptés à leur besoin, elles vous le feront rapidement savoir. Dans ce cas, nous vous conseillons porter une attention particulière à la santé de leurs plantes et toute modification de leur comportement. Parmi les signes avant-coureurs, on peut citer des feuilles qui se plient et se recroquevillent vers l’intérieur. De plus, les bouts secs et brunâtres sur les feuilles peuvent indiquer une exposition excessive à la chaleur.  Si vous voulez préserver vos végétaux, gardez-les dans un endroit loin de votre poêle ou cheminée.

Protégez les racines de vos plantes d’intérieur en cas de chauffage au sol

Le chauffage par le sol est très apprécié en hiver, mais il a tendance à assécher la terre et endommager les racines des plantes. Pour éviter qu’elles soient directement exposées à la chaleur de votre plancher chauffant, vous pouvez opter pour des pots suspendus.

Gérez correctement l’emplacement des pots pour les éloigner de la chaleur

Souvent, les plantes sont placées sur les rebords de fenêtre pendant l’automne-hiver afin qu’elles aient accès à un maximum de lumière. De plus, vos plantes peuvent supporter cette atmosphère sèche et chaude tant que vous choisissez le bon emplacement. Comme la chaleur monte, il est préférable de placer les plantes de chaque côté d’un radiateur plutôt qu’au-dessus. Notez que tout cela s’applique également aux poêles et cheminées… Enfin, regroupez vos plantes.

Maintenez un niveau d’humidité suffisant pour vos plantes

Pendant les saisons froides, les plantes entrent en dormance, il est donc généralement nécessaire de réduire l’arrosage. Cependant, il est toujours important de maintenir des niveaux d’humidité suffisants. Pour ce faire, on utilise souvent un pulvérisateur d’eau pour vaporiser légèrement le feuillage sans trop le mouiller. Vous pouvez également les placer sur une soucoupe remplie de billes d’argile, de galets ou de gravier avec de l’eau sans dépasser le sommet de la surface minérale. Avec la chaleur, cette eau s’évaporera et créera un effet humidifiant. Si cela ne suffit pas, vous pouvez investir dans des saturateurs en céramique placés sur les radiateurs ou un humidificateur près des plantes.

En suivant ces conseils, vous allez pouvoir profiter d’un confort thermique sans nuire à la santé de vos végétaux.